Interview avec Aude Compan !

Aude Compan a passé 4 ans au CER LR – Pôle Espoirs Mauguio-Carnon de 2008 à 2012, native du CV  Marseillan.

Son palmarès :

– 3ème au championnat de France Elite 49FX en 2013
– 4ème à l’Eurosaf CSL – Semaine Olympique Française 49FX en 2013
– Championne de France Catamaran C3 en 2012
– Championne de France Espoir glisse Clélia Bourgeois/Aude Compan en 2011
– Championne de France Espoir glisse Clélia Bourgeois/Aude Compan en 2010

– Quel âge as-tu ?
J’ai 22 ans !

– Pourquoi as-tu quitté le pôle espoirs ?
J’ai quitté le Pôle Espoirs, que l’on appelait auparavant le CER, lorsque que j’ai voulu me lancer dans un projet Olympique. D’abord en catamaran, puis je me suis redirigée vers le 49erFX, nouveau support olympique féminin pour les JO de 2016 à Rio.

– Quelle est ta situation actuelle ? 
Je suis toujours étudiante, à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Toulouse, en 3ème année en Génie des Procédés et de l’Environnement.

– Fais-tu partie d’un pôle ? 
Oui, je suis actuellement au Pôle France Voile de Marseille.

– Quel est ton support ? 
Je navigue en 49erFX.

– Combien de temps as-tu passé au pôle ? De quelle classe à quelle classe ?
J’ai suivi la formation du CER 4 saisons consécutives, de ma 2nde à ma 1ère année à l’INSA.

– Comment s’est passé ta vie après-pôle au niveau des études? et du travail?
L’INSA est une école qui permet aisément d’aménager son emploi du temps pour continuer son sport lorsqu’on est sportif de haut niveau. J’ai donc pu continuer et même accentuer mon rythme d’entraînement tout en suivant une formation qui me plaisait.

– Continues-tu toujours ton sport ? 
Oui.

– Quels sont tes résultats aujourd’hui ? 
Actuellement, je suis dans la course pour les JO de 2016, et depuis le début de l’année 2015, date de la création de mon équipage avec Sarah Steyaert, nous sommes à chaque régate dans le TOP10 mondial.

– Quelles opportunités ont été créées par le pôle ? 
L’opportunité de mûrir tant sur mon projet sportif que dans ma vie de tout les jours. Il m’a également ouvert des portes et permis de tester de nouveaux supports et m’a permis de faire de nouvelles rencontres et de construire un réseau solide.

– Quel est ton meilleur souvenir au sein du pôle ? 
Chaque entrainement, chaque régate aux côtés du groupe, de notre entraîneur Xavier Brotschi et de ma barreuse Clélia Bourgeois forment un ensemble de très beaux souvenirs. Bien que cela n’est pas été toujours facile! 😉

– Quel est ton pire souvenir au sein du pôle ? 
Lors d’un national d’automne à La Rochelle, régate de sélection pour le mondial en Argentine, lors d’un portant notre safran s’est délogé de son support. Je me souviens voir le bateau partir au loffe et je me retourne pour demander à Clélia : « mais où tu vas?! » et là je la vois silencieuse, débout, et le safran flottant quelques mètres derrière nous.. Avec 2 DNF, ce fut notre 1er rond Argent en 420 et le rêve d’un mondial nous passa sous le nez.

– Conseillerais-tu le pôle aux jeunes sportifs ? 
Bien sûr !

– Penses-tu que le pôle est une structure qui permet l’accès au haut niveau? 
La formation est vraiment complète et elle est un formidable tremplin pour le haut niveau!

– Penses-tu avoir ta carrière sportive et/ou professionnelle grâce au pôle ?
Oui c’est certain.

– Est-ce que le pôle t’as apporté quelque chose? Si oui quoi ?
Il m’a permis de découvrir la rigueur, la discipline, ainsi que de progresser sur tout les aspects pour accéder à mes rêves les plus fous!

 DSC_0906 (2)      DSC_0402 (2)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s