Championnat de France 420 2016

 

dscn3244Championnat de petit temps mais de grande intensité !

Le Championnat de France Espoir s’est déroulé à Martigues du 20 au 26 aout. La course d’entrainement prévue le dimanche a été annulée à cause d’un mistral trop violent mais le petit entrianement que nous avons effectué pour garder le rythme a été efficace et a permis à Clara Olive (YC Mauguio-Carnon) et Léa Carpentier (CV Marseillan) de faire la une du site de l’épreuve…

http://www.cvmartigues.net/pages/dimanche-21-aout-championnat-de-france-voile-espoirs-solitaire-equipage-flotte-collective/

De bonnes  qualifications!

Depuis 2015, le CDFE se court sur le même format que les nationaux à savoir une flotte mixte séparée en 2 groupes pour les  qualifications suivi d’une finale en rond or et rond argent. Le classement des garçons et des filles est extrait de ce classement mixte.

 Lors de la première journée, le conflit mistral/vent thermique provoque une longue attente et une seule manche est courrue en fin d’après midi. Dans le premier groupe, Clara et Léa s’imposent gräce à d’excellents portants. Noam  Bloch    (CNV Aix les Bains) et Antoine Cholley (CSLG Gap) terminent 5èmes au prix d’une belle remontée.Enfin les jeunes Arthur Perez (YC Mauguio-Carnon) et Tim Carpentier  (CV Marseillan) sont plus en difficulté (27èmes).

Dans le second groupe Jules Devic/Lucas Beckers (YC Mauguio Carnon) sont BFD tandis que Solenza Mariani/Maëlle Gauthier-Lissarague (YC Mauguio-Carnon) terminent 9ème, Quentin Roche/Gery Bouchet (YC Mauguio-Carnon) 12èmes et Alice Chiappori (CN Nice) et Léa Pernet (YC Grenoble Charavine) moins inspirées en stratégie se classent 20ème. 

http://www.cvmartigues.net/pages/un-vent-capricieux-pour-la-premiere-journee/

Pour la seconde journée,  le thermique s’installe tranquillement et permet de faire 3 courses.  Clara et Léa toujours dans le paquet de tête (9,6,16) terminent les qualifications en tête du classement féminin et seront donc en lycra Jaune le lendemain. Solenza et Maëlle débutent mal (BFD) puis se ressaisissent de belle manière (1,7) secondes du classement féminin, elles arboreront un lycra Bleu. Trop irrégulières (25,10,23),  Alice et Léa ne passeront malheureusement pas le « cut » et poursuivront la régate en rond argent. Même sanction pour Arthur et Tim malgré des progrès à chaque manche (25,14,7) puisqu’ils seront les premiers non qualifiés pour le rond or. En revanche Noam et Antoine confirment (3,11,5) et sont troisèmes au général, lycra rouge. Jules et Lucas se ressaisissent (1,12,4) alors que Quentin et Géry confirment (2, 9,18).

C’est plus compliqué en finale…

Les conditions de vent sont les mêmes  que la veille donc normalement l’équipe possède les réglages et la stratégie pour performer. Malheureusement un peu de pression et la densité accrue du rond or contrarient les plans.

Solenza/Maëlle sont les premières à subir en débutant par une UFD (départ prématuré) mais comme la veille elles savent rebondir en enchainant par 6 et 2 grâce à une bonne vitesse et une excellente adaptation stratégique.

 Clara/Léa particulièrement tendues, passent au travers de cette journée (25, UFD, 23) et abandonnent leur leadership et auront du mal à s’en relever.

Pour les garçons le constat est le même, la difficulté à tenir certaines positions dans la flotte et à suivre son projet stratégique se paient cash sur certaines courses:

Noam et Antoine abandonnent le podium, 14,23,32.

Jules Lucas, démarrent bien, 5 puis « bachent », 29 et 34.

Quentin/ Géry, débutent mal, 26 et se reprennent un peu, 13 et 14.

Quand à nos pensionnaires du rond argent, ils alternent bon et moins bon. Arthur/Tim font 8, 23 et 2 quant à Alice/ Léa, elles sont un peu plus régulières (13,5,8).

Les jours se suivent et se ressemblent…

2ème jour de finale, 4ème jour de course, toujours un petit thermique instable demandant de tenir des petits espace et de réadapter continuellement son projet stratégique…

Solenza Maëlle ont trouvé le bon fonctionnement et se replacent sur le podium grâce à une belle régularité et ce malgré un accrochage à la marque sous le vent lors de la deuxième course du jour (4,11,6)

Malgré un sursaut (12), Clara Léa n’ont toujours pas la solution (24,31). Solution que n’ont pas les garçons non plus puisque Noam Antoine (27,22,21) sortent du top 10. Jules Lucas en débutant la journée par une BFD achèvent leurs derniers espoirs (27 et 8 ensuite). Quentin et Gery les imitent (BFD, 25 et 20).

Par contre Arthur et Tim commencent à être régulièrement devant dans la flotte argent (2,6,3), ce qui n’est pas encore le cas d’Alice et Léa (22,23,11).

Dernier jour de course, tension pour les podiums!!!

Pour cette ultime journée, le thermique est annoncé un peu plus tôt que la vaille mais cela ne sera pas le cas donc le créneau de course se réduit. Le comité a l’intention d’envoyer deux courses mais avec la tension sur les départs (3 rappels, 1 retard) finalement une seule course aura lieu.

Noam Antoine, seuls à ne pas « avoir de lettre » s’y mettent malheureusement (BFD) et terminent 15èmes du classement général, suivis de près par Jules et Lucas 16èmes grâce à une bonne dernière manche (10) et laissent Quentin et Géry réaliser le meilleur résultat de nos garçons12èmes  suite à une dernière manche de 9.

Arthur et Tim terminent bien en remportant  l’ultime manche du rond argent. Dans le même temps, Alice Léa sont 10èmes. Les enjeux sont chez les filles où Clara Léa finissent par une manche de 12 et se maintiennent dans les 8 premières. Et surtout la pression est sur Solenza et Maëlle qui malgré leur  BFD et UFD peuvent envisager le titre en cas de défaillance adverse mais peuvent aussi perdre le podium. Or les 5èmes du classement prennent une option gauche payante et sont largement en tête. Côté leader,  l’équipage en tête du général est dans le dur (Kampma/Sibertin) alors que les secondes (Dorange/Orion) sont dans le coup et s’envolent vers le titre. DE leur côté, nos languedociennes ne sont pas au mieux sur le départ et ont du mal à se dégager pour rejoindre la meilleure zone du parcours. Lors du passage de la marque 1, elles sont dans la pire configuration puisque virtuellement 4èmes du général. Grâce à un bon vent arrière et un second près bien meilleur que le précédent elles se replacent pour le podium et mettent un peu d’écart avec leurs adversaires directs. Il en manquera un peu pour gravir une marche de plus sur le podium, mais l’essentiel est sauf avec cette troisième place bien méritée.

En espérant encore mieux en 2017…

Xavier Brotschi

DSC_0196

Le site de l’épreuve: http://evenements.ffvoile.fr/CFESE

Les résultats complets:

http://evenements.ffvoile.fr/media/284873/finale_cfese_420_420_f_extrait_s.htm

http://evenements.ffvoile.fr/media/284878/finale_cfese_420_420mm_extrait_s.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s